En savoir plus sur :

Composition du patch (Brevet FR 1257656) :

Membrane à base de polyuréthanne sur tissu polyamide, contenant plus d’une vingtaine d’oxydes métalliques et des terres rares(fer, magnésium, titanium, silicium, cobalt, zirconium…) de taille micrométrique en concentration d’environ 30g par m².

  • Support : tissu composé de fibre avec 30% de polyamide et 70% cellulose
  • Colle à base de latex naturel (caoutchouc)

 

Action des infrarouges sur le vivant :

Chaque être humain brille comme une ampoule de 100 watt dans l’infrarouge (non visible à l’œil nu mais grâce aux caméras thermiques- cf. photos ci-dessous).

Pour produire des infrarouges les laboratoires se sont tournés vers l’utilisation de LED lumineuses émettant différentes gammes d’infrarouges, chacun vantant l’intensité d’émission de leurs différentes machines (sauna, lampe, laser).

Or, chaque être vivant et à fortiori chaque être humain émet ses propres infrarouges à des longueurs d’onde variable en fonction de la journée, dans des puissances bien plus basses que celles des machines, à des intensités correspondant exactement aux besoins cellulaires.

Notre volonté étant de ne pas perturber l’organisme par une stimulation trop forte, le patch renvoie le maximum d’infrarouges émis par les cellules avec leur intensité d’origine. Cette énergie devient alors immédiatement utilisable.

Pour ce faire, le patch doit être plaqué contre la peau, d’où l’utilisation d’un collant pour bien le maintenir.

Les résultats obtenus par les patchs Active Plus 4U dépassent de loin tous les procédés existants à l’heure actuelle car ils renvoient seulement l’énergie du corps, sans la modifier, tel un miroir quasi parfait (dans les plages d’IRL de 4 à 20 micromètres).

 

Les patchs Active Plus 4U sont une source d’infrarouge lointain exceptionnelle pour nos cellules.

 

La science a découvert depuis longtemps que les cellules humaines, sont sensibles à la lumière du soleil :

  • Grâce aux UV nos cellules vont produire de la vitamine D.
  • La lumière blanche stimule la photosensibilisation de la peau et favorise le rythme jour/nuit, l’endormissement et un meilleur sommeil.
  • La lumière infrarouge proche (0,75 à 1,5 microns) qui est chauffante, stimule les mitochondries qui produisent plus d’énergie (Adénosine triphosphate ou ATP). Les lampes à infrarouges sont utilisées dans le sport notamment pour détendre les muscles et les recharger.

 

Les dernières recherches sur la lumière ont amené les scientifiques à se pencher spécifiquement sur la plage d’infrarouges lointains ou IRL. Ils ont découverts que cette lumière ne chauffait pas et qu’elle était propice à tous les développements du vivant. Chaque organisme vivant émet son propre rayonnement d’infrarouges lointains ou IRL dans des gammes situées entre 4 et 14 microns.

Lorsqu’on expose une partie du corps aux IRL, le facteur le plus important est l’activation de l’enzyme (eNOS) située dans la paroi des cellules endothéliales des vaisseaux sanguins, qui accélère la génération d’oxyde d’azote ou NO.

La recherche clinique a démontré que l’oxyde d’azote est important pour la régulation de la circulation sanguine. L’oxyde d’azote est un puissant vasodilatateur. Il peut réparer la paroi de la cellule interne du vaisseau sanguin, diminuer la pression sanguine, détendre les muscles lisses des parois capillaires pour au final,  augmenter le flux sanguin.

Les IRL en favorisant la fabrication de NO, vont augmenter la circulation capillaire, détendre les muscles et stimuler la production de collagène, selon le Dr Chukuka S. Enwemeka.

 

L’action de l’oxyde d’azote va donc augmenter la microcirculation, permettant des échanges accrus avec les cellules de l’organisme : meilleur oxygénation, meilleur réparation tissulaire, meilleur évacuation des toxines.

 

En 1998, le Prix Nobel de physiologie a été décerné à trois scientifiques américains pour avoir découvert l’importance du NO sur notre système circulatoire. Ting-Kai Leung et al, Biomed. Eng. Appl. Basis Commun. 21, 317 (2009). DOI: 10.4015/S1016237209001404

Principes d’action du patch :

Nous nous sommes inspirés de différentes thérapeutiques manuelles pour identifier l’ensemble des points d’applications.

  • En ostéopathie, kinésithérapie, kinésiologie et autres thérapeutiques manuelles, chaque muscle possède un point dit gâchette ou Trigger qui permet la diffusion d’information et d’énergie dans l’ensemble du muscle. Il en est de même pour chaque articulation dont la capsule articulaire est proche de la peau et des ligaments qui possèdent leurs propres points clés.
  • En médecine chinoise, l’action des patchs sur les points d’acupuncture donne de très riches possibilités d’utilisation tant sur les muscles et articulations, que sur les organes, la digestion, ainsi que sur la gestion des émotions.

 

Fort de ces différentes approches, nous avons pu identifier et mettre en évidence les points d’applications idéaux sur lesquels appliquer les patchs Active Plus 4U, afin de rétablir le bien-être sur chacune des zones d’inconfort. 

 

Nous proposons ainsi une trentaine de notices et tutoriels vidéo regroupés en 10 thématiques :

  • Cheville (mollet, tendon d’Achille)
  • Genou (interne, externe, rotule, quadriceps, genou vieillissant)
  • Hanche (pubis, muscles adducteurs, hanche vieillissante)
  • Lombaire (nerf sciatique, nerf crural)
  • Cervicale (dorsale)
  • Epaule (coiffe des rotateurs, long biceps)
  • Coude (avant bras)
  • Poignet (doigts, canal carpien)
  • Digestif (estomac et intestins)
  • Féminin (règles et retour veineux)

 

3 modes d’action principaux :

  1. En Prévention

La mise en place du patch Active Plus 4U sur une zone d’inconfort connue va aider au renforcement par stimulation de la zone, pour prévenir et limiter l’apparition de la sensation d’inconfort.

  1. En phase aigue

Application sur les différentes parties du corps où est perçu l’inconfort. Soulagement par augmentation de la microcirculation qui diminue les systèmes inflammatoires.

  1. En récupération et Stabilisation

Par l’action des Infrarouges lointains (IRL), le turn-over microcirculatoire étant augmenté la réhabilitation des tissus et le nettoyage des déchets cellulaires seront tous deux accrus.