PRESENTATION TECHNIQUE DE LA MEMBRANE 

  • Composition de la mousse : Brevet FR 1257656

Les patchs Active Plus 4U sont constitués d’une mousse respirante et perméable, déposée entre un textile neutre en nylon à grosse maille (respirant) et une membrane polyuréthane noire de même constitution que la mousse.

La membrane contient plus de 20 oxydes métalliques naturels dont les oxydes de fer, magnésium, titanium, silicium, cobalt, zirconium, etc. et des terres rares broyées de taille micrométrique en concentration précise d’environ 30g par m².

La couleur noire de la membrane provient de l’adjonction d’un charbon organique qui augmente le pourcentage d’émissivité et sa plage d’action.

 

 

 

Chaque oxyde est connu pour ses qualités réflectives d’énergie infrarouge que l’on peut qualifier de « chaleur-énergie ». Ces oxydes sont utilisés depuis des décennies, notamment au Japon et en Corée, dans l’ensemble des lampes à infrarouge ainsi que des produits émetteurs d’infrarouges comme certains saunas.

Les patchs Active Plus 4U sont le fruit d’une recherche fondamentale importante, commencée au Japon et conclue en France à la fin des années 2005. L’idée de base est l’association, en justes proportions, de l’ensemble des oxydes métalliques afin de réémettre particulièrement les infrarouges des gammes dites « lointaines », situés notamment entre 4 et 12 micromètres – cf. ci-dessous. Cette plage précise est connue des scientifiques pour être propices à la vie.

 

Les résultats obtenus par les patchs Active Plus 4U dépassent de loin tous les procédés existants à l’heure actuelle. Avec plus de 95% d’émissivité mesurée de 4 à 20 micromètres, les patchs Active Plus 4U deviennent une source de « chaleur-énergie » exceptionnelle pour le vivant.

 

  • Le corps humain est un système thermo-énergétique très complexe :

Chaque tissu, chaque fonction, possède sa propre signature thermo-énergétique, extrêmement riche en informations, dans la gamme de longueur d’onde, allant de 4 à 100 microns.

L’activité des tissus vivants est totalement liée à la température, c’est la loi d’Arrhenius. Cela influence entre autre l’activité enzymatique, la vitesse de conduction de l’influx nerveux, les activités physique, mentale, comportementale, de vigilance ainsi que certaines fonctions déficientes.

En cas de déséquilibre, la cellule, l’organe ou l’individu vont chercher à s’adapter en essayant coûte que coûte de ne pas perdre leur intégrité. Quand celle-ci s’altère, l’inconfort  s’installe, première étape aux dysfonctionnements chroniques.

 

LES ORIGINES DU PATCH

Les patchs ont tout d’abord été utilisé sur des points d’acupuncture en remplacement des aiguilles et surtout des moxas. Les résultats furent exceptionnels au point de vouloir nommer les premiers patchs des « acu-patchs ». Très vite, des kinésithérapeutes et des ostéopathes ont eux aussi essayés, mais sur les points trigger musculaires, sur les grands plexus et sur les carrefours vasculo-nerveux avec des effets exceptionnels toujours reproductibles. Cette fois les patchs « Active Plus 4U » étaient nés !

 

Aujourd’hui, ils sont utilisés en complément des soins des thérapeutes afin de prolonger le confort ressenti par le patient dans :

  • Les inconforts musculaires
  • Les inconforts articulaires
  • Les inconforts ligamento-tendineux
  • Les inconforts digestifs